Démasquer le cancer, restaurer la réponse immune

Phost’In développe des composés de synthèse à visée antitumorale 'first-in-class', favorisant la réponse immune et affectant le caractère invasif des tumeurs pour le traitement des cancers agressifs. L’objectif est de porter notre premier candidat-médicament chez l'homme, en essai clinique de phase I/II, d'ici fin 2018.

technologie

Notre R&D est concentrée autour d’un besoin médical précis non satisfait : le développement d’un traitement anti-tumoral et anti-invasif pour contenir la tumeur en restaurant une réponse immune contre le cancer. L’équipe PHOST’IN s’est employée à cibler la glycosylation des cellules cancéreuses, pour modifier profondément leur glycocalyx en surface. Exploitant un savoir-faire reconnu en chimie du phosphore, elle a synthétisé et criblé 400 glycomimétiques.

Pourquoi modifier le glycocalyx ?

La résistance et le caractère invasif des cellules souches cancéreuses reposent principalement sur la présence à leur surface d’un glycocalyx aberrant. Les galectines solubles se lient à ce glycocalyx, formant un bouclier qui permet d’augmenter la signalisation et d’échapper à une réponse immune anticancéreuse. Modifier le glycocalyx permet de réduire significativement le bouclier de galectine, pour affecter le caractére invasif des cellules souches cancéreuses et restaurer une réponse immune efficace.

  • La plateforme Phost’In a capacité à générer 100 nouvelles molécules par an.

intérêt clinique

Tumeurs solides agressives
Glioblastomes multiformes

Autres programmes

Au-delà des résultats spécifiques au Lead PST 3.1a, des effet anti-prolifératifs, anti-migratoires, anti-invasifs ont été validés in vitro / in vivo pour d'autres composés, confirmant le potentiel de la famille. Plus de 100 nouvelles PhostinesTM peuvent être générées par an.

équipe

partenariats

Phost’In collabore toujours étroitement avec plusieurs des équipes académiques inventrices des travaux valorisés.

  • L’équipe « Plasticité, cellules souches et gliomes », de l’Institut des Neurosciences de Montpellier (Unité Inserm 1051) localisée au CHU Saint Eloi
  • L’équipe « Architectures Moléculaires et Matériaux Nanostructurés (AM2N) » de l’Institut Charles Gerhardt (UMR 5253 UMII, CNRS, ENSCM, UMI) localisée à l'Ecole Nationale Supérieur de Chimie de Montpellier
  • L’équipe « Matériaux nanostructurés pour la santé (MACS) » de l’Institut Charles Gerhardt (UMR 5253 UMII, CNRS, ENSCM, UMI) localisée à la Faculté de Pharmacie de Montpellier
  • L’équipe Chimie Bio-organique et Structurale Laboratoire du CSPBAT(UMR 7244 CNRS - UMR 7244) de l’ Université Paris 13

Pour mettre en place la première phase d’essais clinique, Phost’In travaille en étroit partenariat avec les équipes clinique du CHRU de Montpellier et l’Institut du Cancer de Montpellier.

actus

Revues de Presse

Merci de cliquer sur les titres pour visionner le pdf.

contact

SIÈGE SOCIAL

8 rue de l'Ecole Normale, 34296 Montpellier Cedex 5 – France

ETABLISSEMENT

104-276 rue de la Galera, 34090 Montpellier – France | Tel : +33 (0)4 67 16 35 04 | contact@phostin.com

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message